Catégorie : Présidentielle 2022

Les petites phrases de la présidentielle 2022

Je suis candidate à la présidence de la république

Elle l’envisageait, mais cette fois c’est fait ! Christiane Taubira officialise sa candidature à la présidentielle de 2022.

Je suis candidate à la présidence de la république

Christiane Taubira – 15/1/2022 – Lyon
(suite…)

Je retourne ma veste

… toujours du bon côté hé ! L’opportuniste, alias Manuel Valls. La France entière espérait que les catalans nous en aient débarrassé. Mais, pas cons les catalans, ils nous l’ont renvoyé. Le « socialiste » Manuel Valls est prêt à tout. Et avec tout le monde, y compris Emmanuel Macron et Valérie Pécresse.

Si un jour, j’ai la possibilité de gouverner de nouveau, de participer à l’action du pays… C’est mon ADN, je suis fait pour cela.

Manuel Valls – 11/1/2022 – Europe1
(suite…)

Je suis sincèrement désolé

Je m’excuse, je suis sincèrement désolé. Je comprends la profonde déception, mais il est vital que nous protégions ce texte.

Alok Sharma, président de la Cop 26, Glasgow, 13/11/2021

Alok Sharma a du mal à retenir ses larmes face au constat d’échec en clôture de la conférence sur le climat.

La version de l’accord publiée samedi matin avait déjà été édulcorée. Mais proposait quand même d’accélérer les efforts vers « la sortie du charbon ».

Mais samedi soir, il ne s’agit plus de « sortir » mais de « réduire » le charbon.

À la dernière minute, l’Inde a obtenu gain de cause.

(suite…)

Ne tuez pas ce moment en demandant plus

Par pitié, ne tuez pas ce moment en demandant plus, des textes différents.

Frans Timmermans, vice-président de l’Union européenne, COP26 Glasgow, 13/11/2021

Alors que la COP26 se termine, les 196 pays présents depuis deux semaines à Glasgow travaillent à une déclaration commune pour clôturer ce sommet annuel contre le réchauffement climatique.

Merci pour ce moment 🙂 On attend de belles déclarations d’intentions.

(suite…)

On voit la fragilité de la Terre

On voit la fragilité de la Terre depuis ici, quand on voit à quel point nous sommes un oasis isolé. On voit la pollution, on a vu des régions entières brûlées depuis l’espace, on a vu la Grèce, la Californie brûler à 400 km de distance. Ce qu’on a vu, c’est l’accélération des phénomènes météorologiques extrêmes. Ca s’accélère.

Thomas Pesquet, 4/11/2021, en visioconférence avec Emmanuel Macron depuis l’ISS

Après 6 mois en orbite, alors que la COP 26 se déroule à Glasgow, le spationaute témoigne des effets visibles du réchauffement climatique depuis l’espace.

(suite…)