COP26 : Tous les signaux sont au rouge

Le rapport du Giec a été une piqure de rappel. Tous les signaux sont au rouge. Il y est clair que l’activité humaine est sans ambiguïté la cause du réchauffement climatiqueOn sait que la planète que nous partageons change pour le pire.

Alok Sharma (Président de la COP26), COP26, Glasgow, 31/10/2021

Six ans après l’accord de Paris, la 26e conférence des parties (COP) doit marquer une accélération de la lutte contre le réchauffement climatique.

Un sujet qui dépasse le cadre de la France, et même de l’Europe. Mais qui devrait être un thème central de l’élection présidentielle française de 2022.

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Nicolas dit :

    « Mais qui devrait être un thème central de l’élection présidentielle française de 2022. »

    Mais qui ne le sera probablement pas… Je sens que cette élection présidentielle va être vampirisée, plus que d’habitude, par l’immigration, l’islamisme, la sécurité. Cela va être d’une gaieté folle !

  2. Bad COP dit :

    On compte sur les écolos et la gauche pour porter le sujet. On parle ici du futur de la planète. A court terme.

  3. Nicolas dit :

    La mauvaise nouvelle est malheureusement dans votre réponse. L’écologie ne devrait pas avoir besoin d’un parti politique pour être portée sur le devant de la scène. Droite, centre ou gauche doivent s’en préoccuper comme ils le font pour l’économie, la défense, la diplomatie, l’industrie.
    L’écologie ne peut plus être marginalisée mais totalement intégrée au programme de quiconque souhaite être président de la république.
    Et il ne faut pas rêver, les écolos et la gauche vont faire acte de présence pour les présidentielles 2022.

    • Good COP dit :

      Pour être crédibles, les candidats ne pourront ignorer que l’obtention des financements Européens est liée à la décarbonation de l’économie et de l’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.