François Hollande a pris une décision criminelle

L’ancien président de la République a dit qu’il savait que des terroristes seraient infiltrés parmi les migrants, et il n’a pas arrêté le flot des migrants […] François Hollande n’a pas protégé les français et a pris une décision criminelle de laisser les frontières ouvertes […] Le pouvoir était au courant du danger, et a préféré que des français meurent plutôt que d’empêcher des migrants de venir en France.

Eric Zemmour, à Bordeaux puis au Bataclan, 13/11/2021

En plein procès des attentats de novembre 2015, Zemmour fait du Zemmour. Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait.

Les propos du polémiste suscitent l’indignation. Entre autres, François Hollande commente:

Toutes les polémiques, qui sont sciemment entretenues, n’ont qu’un seul but : éviter que nous soyons cohérents, unis face à ce drame […] Je demande à ce que chacun, chacune, soit à la hauteur de ce que ces victimes expriment : non pas un besoin de vengeance, mais un besoin de justice, non pas le souci de la division et de la surenchère, mais la vérité et la clarté.

François Hollande, 13/11/2021

Marion Maréchal, quant à elle, en rajoute une couche:

Non, je ne condamne pas les propos d’Éric Zemmour […] Je ne comprends même pas la polémique […] L’irresponsabilité de François Hollande est criminelle, lui qui admet qu’il savait qu’il y aurait dans le flot de réfugiés de potentiels terroristes.

Marion Maréchal, 14/11/2021

Quand les cons voleront, elle sera bien placée pour devenir chef d’escadrille.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Nicolas dit :

    S’il n’y avait que des décisions faciles quand on est président d’un pays ça se saurait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.