Il n’y a que moi

Il n’y a que moi qui peut battre Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle

Xavier Bertrand, Toulouse, 23/10/2021

Les Français éliraient donc un président aux chevilles hypertrophiées ?

2 réponses

  1. 1 décembre 2021

    […] n’est pas la première fois que Xavier Bertrand ose tout. Serait-ce à çà qu’on le reconnait ? […]

  2. 3 décembre 2021

    […] Bertrand tenait lui aussi des propos similaires il y a peu. Mais ça s’était avant qu’il soit éliminé au premier tour de la primaire […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.