J’ai mangé mes spaghettis jusqu’au bout

Avec ce genre de comédie, on finit par dégouter tout le monde […] Ca fait maintenant un an et demi que ce cirque dure […] Il faut arrêter de répandre de la résignation […] Vous vous figurez que tous les jours je vais interrompre mon repas pour répondre à ce qu'(Anne Hidalgo) dit à la télévision ? […] Hier soir, j’ai mangé mes spaghettis tranquillement, jusqu’au bout. Et j’ai bien fait parce que ça a changé presque aussitôt.

Jean-Luc Mélenchon, face à la presse, 9/12/2021

Jean-Luc Mélenchon dit ici tout le mal qu’il pense de la proposition d’Anne Hidalgo d’organiser une primaire pour désigner le candidat de gauche à la présidentielle de 2022.

Mis à part Arnaud Montebourg, et sa mise en scène ridicule (voire pathétique), tout le monde est contre cette proposition tardive d’Anne Hidalgo. Il apparaît très peu probable que l’union de la gauche se réalise pour le premier tour.

En attendant, il faut reconnaître à Jean-Luc Mélenchon le sens de la petite phrase.

1 réponse

  1. 14 décembre 2021

    […] coucous et les spaghettis seraient-ils finalement plus Français que le foie gras […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.