The Yes needs the No

Win the “yes” needs the “no” to win against the “no”

Jean-Pierre Raffarin, en campagne pour le référendum sur le traité de constitution Européenne de 2005.

Ca ne veut strictement rien dire. Sauf dans sa tête.

Mais il faut rendre hommage à Jean-Pierre, le Lao Tseu de la petite phrase. Il a inventé un style oratoire qui porte son nom : la « raffarinade ». C’est dire si c’est un bo(lo)ss !

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Bohort dit :

    Seigneur Raffarin, vous nous manquez à la table ronde. Depuis que vous vous occupez de la Chine, c’est moins punchy. Revenez…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.